Derniers articles - Empowerment et développement social local

Écrit le 26/10/2018
ce-qui-se-joue-ici-peut-se-jouer-ailleurs-elodie-chardon-trajectoire-formation Guillaume Dopus - Tous en ronde   Depuis octobre 2018, Trajectoire Formation expérimente une...
Écrit le 20/06/2018
c-est-quoi-etre-un-organisme-de-formation-dans-l-education-populaire[data-gutter="2%"][data-nb="1"]:not(.ckadvancedlayout) [data-width="100"]...

Et à la fin, c'est l'éducation populaire qui gagne... - Alain Chanard

Guillaume Dopus - Éduqué disaient-ils ...
|  © Guillaume Dopus - Éduquer disaient-ils ... |

 

D'octobre 2015 à juin 2016, grâce à un financement accordé par le DLA, Trajectoire Formation1 a accompagné l'association Familles rurales du Pays d'Ornans (FRPO). Cet accompagnement visait plusieurs objectifs :

- l'actualisation du projet de cette association,

- la consolidation de son modèle économique,

- l'optimisation de son organisation et de son fonctionnement...

En toile de fond, la Ville d'Ornans venait d'annoncer que son conventionnement avec les FRPO allait être abandonné : un appel d'offres (renommé ensuite « appel à projets ») allait mettre l'association en concurrence avec d'autres opérateurs pour l'animation des Accueils collectifs à caractère éducatif de mineurs (ACCEM) financés par la Ville.

L'enjeu de cette annonce : 40 % du budget de l'association et, surtout, son principal ancrage dans le Pays d'Ornans. Ne pas être retenue signifierait perdre un important volume d'activités, donc devoir licencier des animateurs, donc fragiliser l'ensemble des activités de l'association.

En pareille situation, la voie qui s'impose habituellement est celle d'une réponse technique qui souligne l'intérêt du rapport qualité/coût de sa proposition. Trop souvent, sous la pression économique, des associations acceptent ainsi de se couler dans le moule étroit d'une rentabilité à très courte vue.

Pour les FRPO, il est bien sûr nécessaire d'utiliser au mieux l'argent public. Pour autant, cette évidence ne doit pas conduire à brader la qualité du service rendu. Refusant d'entrer dans une logique de marchand de tapis, l'association a en conséquence répondu en ne démontrant pas seulement l'efficience de son mode de fonctionnement, mais en mettant également en avant ses options éducatives et pédagogiques. Cette réponse présente l'éducation populaire de façon vivante, en insistant sur le caractère émancipateur des activités que les FRPO conduisent. L'association résume ainsi les objectifs qu'elle veut atteindre par le biais des accueils de loisirs qu'elle organise :

 

stimuler la participation des enfants et des jeunes (pour qu'ils deviennent ensuite des adultes responsables et citoyens) ;

* favoriser l'implication des parents, en les invitant par exemple à contribuer à l'organisation et à l'animation d'événements en lien avec l'école ;

* consolider et enrichir les liens avec les écoles et les collèges, en cherchant en particulier à co-construire des projets communs ponctuels (organisation d'une sortie) ou plus ambitieux (kermesse, cycle commun sur une thématique donnée...) ;

* conforter les partenariats et en développer de nouveaux avec des structures et des personnes-ressources de la commune ;

* contribuer ainsi davantage à l'animation de la vie locale (Noël, carnaval...) ;

* renforcer le dispositif d'évaluation des activités conduites, tant au sein des équipes qu'en direction des familles et de la Ville ;

* améliorer l'information, tant en amont (pour faire encore mieux connaître l'offre d'activités péri et extra-scolaires) qu'en aval (pour mieux valoriser les réussites). 

 

L'accompagnement DLA a notamment aidé les FRPO à interviewer en profondeur des familles déjà impliquées dans les activités de l'association, mais également une grande diversité d'acteurs d'Ornans et des environs (autres habitants, enseignants, commerçants, bénévoles d'autres associations, responsables de l'Institut médico-éducatif...). En parallèle, les salariés et quelques bénévoles ont retravaillé « en interne » le projet associatif des FRPO en requestionnant ses valeurs fondamentales et ses finalités (FRPO, une association d'éducation populaire)2. Et, par ailleurs, l'économie, l'organisation et le mode de fonctionnement de la structure ont été passés au crible pour pouvoir au final être à la fois mieux maîtrisés et en phase avec les principes défendus par l'association.

 

Le mélange d'écoute, de recadrage technique et de réflexion de fond a débouché sur une réponse très détaillée à l'appel à projets de la Ville. Le socle des options éducatives de l'association a été d'une part réaffirmé et, d'autre part, décliné dans de nouvelles directions (inciter et aider les parents à participer à des activités développées à partir de celles déjà conduites avec leurs enfants ; développer des activités de pleine nature en partenariat avec diverses structures locales ; renforcer l'accueil d'enfants et d'adolescents en situation de handicap...). Ainsi, les arguments présentés pour chacune des propositions combinent dans des proportions variables les acquis de la longue expérience des FRPO et les apports du travail d'enquête et de remise à plat que le DLA a facilité.

 

D'autres structures ont également répondu à l'appel à projets et la Ville a pris le temps de trancher. Quelques semaines d'attente ont entretenu le doute : la logique du « moins disant » n'allait-elle pas encore frapper ? Les élus d'Ornans ont au final estimé que la proposition des FRPO était celle qui conjuguait au mieux qualité éducative, maîtrise technique et ancrage local : quand elle n'oublie pas d'être elle-même, l'éducation populaire a encore et toujours de beaux jours devant elle !

 

 

1 L'équipe des intervenants de Trajectoire Formation était en l'occurrence composée de Claire Pfauwadel, Alain Chanard et Pierre Crevoisier.

Projet éducatif :

Les Valeurs

     • La dignité humaine et la liberté de tout homme et de toute femme.

     • La solidarité.

     • La démocratie.

 

Le Code d'éthique

     • La tolérance.

     • La laïcité.

     • L'égalité des chances, des droits et des devoirs entre tous les citoyens.

 

Les Enjeux

     • Parier sur les richesses de la mixité sociale.

     • Éduquer et Accompagner.

     • Contribuer au développement social local.

 

Les finalités de l’association : « Vivre ensemble, égaux et différents. »

 

      • Offrir un accueil de qualité, sécurisant, dynamique, équitable et source d’appropriation de nouvelles compétences.

      • Compléter l’offre locale de prise en charge des enfants et des jeunes.

      • S’inscrire dans les dispositifs locaux de la vie locale.

      • Accompagner les familles dans le parcours scolaire de leurs enfants, en lien avec les enseignants.

      • Proposer une aide personnalisée individuelle aux enfants en grande difficulté scolaire.

      • Faciliter le passage de l’adolescence à celui de l’âge adulte.

      • Permettre une intégration réussie dans la vie sociale locale.

      • Favoriser le développement personnel.

 

Les objectifs fondamentaux

      • Contribuer à faire de tous les enfants des membres actifs, critiques et solidaires dans la société.

      • Rechercher une cohérence d’intervention sur les temps scolaire, périscolaire et extrascolaire.

      • Offrir à chaque jeune :

        • la réussite scolaire et la lutte contre l’exclusion,

        • l’épanouissement et l’ouverture au monde,

        • l’apprentissage du vivre ensemble.

 

© Trajectoire Formation 2016
Mentions légales

Please publish modules in offcanvas position.