Derniers articles - Education populaire et travail social

Écrit le 06/12/2018
la-citoyennete-quelle-place-dans-la-qualite-de-vie-sociale-de-nos-aines  Fanny Sutter-TrajectoireFormation-2018 Le mardi 13 novembre 2018, la promotion des BPJEPS LTP a...
Écrit le 04/06/2018
l-accompagnement-des-enfants-autistesJour après jour, déferle sur la question de l’autisme un flux médiatique qui finit par questionner. Le...

La place de l'Education Populaire dans une structure sociale - Rabiaa Leharani - BPJEPS 2016-2017

 

Guillaume Dopus - Avec attention pas de tension

|Guillaume Dopus - Avec attention pas de tension|

« C’est l’indifférence aux différences qui fait la différence » (Pierre BOURDIEU)

 

Mon idée de projet est partie d’un constat antérieur à mon intégration professionnelle. Sensibilisée à la question du handicap au sein de ma famille, j’ai déjà pu constater qu’en dehors des institutions spécialisées, rien ou presque n’était mis en place en direction de ce public dans le domaine des loisirs et de la mixité avec le public ordinaire. Ce constat s’est confirmé lors de mes expériences professionnelles.

 

J’ai choisi de faire mon stage pratique au Centre Social l’Envol à Montbéliard, car il est sensible à la question d’égalité pour tous. Il accueille déjà des enfants en situation de handicap. Par ailleurs, le Centre Social l’Envol se présente comme une ressource pour les acteurs spécialisés dans leur milieu psycho-éducatif d’accompagnement vers le milieu ordinaire.

 

Cette construction a débuté par un état des lieux qui a révélé une mauvaise représentation du handicap due à la méconnaissance de cette caractéristique et qui ne facilite pas la prise en charge de ce type de public. L’image connue du handicap est faussée par les stéréotypes et les clichés.

 

La finalité du projet est la transformation. Le but est de transformer les regards de la société pour faire bouger les lignes vis-à-vis du handicap. C’est aussi transformer notre façon de travailler pour mieux accueillir ce public.

 

Le projet se construit grâce à une réflexion commune.

 

Effectivement, pour impulser ce projet, il a fallu faire un travail important de mobilisation. Mettre en lien l’équipe complète d’animation, les familles d’enfants en situation de handicap, les autres familles et les partenaires potentiels. En réunissant toutes ces acteurs, le travail de co-construction a commencé. Cette co-construction d’idées communes va permettre une meilleure articulation du projet. C’est pourquoi, il est nécessaire d’avancer ensemble et de mettre en commun les compétences pour renforcer la cohésion et la réflexion autour de ce projet. Du fait de sa position, le Centre Social l’Envol est en mesure de développer des actions qui seront réfléchies en comité.

 

Le projet s’articule autour de plusieurs axes de travail pensés, réfléchis par les acteurs du territoire. Cette articulation pédagogique s’appuie sur la coopération de plusieurs acteurs et partenaires. Les premières étapes que j’ai impulsées ont permis de poser la première pierre de poursuivre l’édifice. Pour renforcer l’accueil des enfants en situation de handicap, plusieurs étapes sont nécessaires : poursuivre de la formation liée au handicap, développer la sensibilisation de l’équipe d’animation et du public afin de favoriser cet accueil et travailler en lien avec d’autres partenaires locaux.

 

Un premier travail sur les représentations est mené afin que le regard sur les personnes handicapées évolue positivement. Il permet, également, une meilleure compréhension des situations de handicap par l’équipe d’animation, les enfants et leurs familles.

 

Le renforcement de l’accueil des enfants en situation de handicap est une démarche longue et qui doit respecter certaines étapes pour aboutir. Cela est également indispensable pour parvenir à créer des conditions favorables et de qualité de façon pérenne, il faut accompagner la généralisation de cet accueil au sein du Centre Social.

 

Le Centre Social est en ce sens appelé à réorganiser son fonctionnement interne afin d’inclure et de banaliser les conditions d’accueil des enfants en situation de handicap. La structure doit aussi gérer au fur et à mesure cet accueil en réapprenant à s’adapter à chaque situation de handicap. Elle est ainsi en apprentissage permanent.

 

© Trajectoire Formation 2016
Mentions légales

Please publish modules in offcanvas position.