Derniers articles - Education populaire et travail social

Écrit le 06/12/2018
la-citoyennete-quelle-place-dans-la-qualite-de-vie-sociale-de-nos-aines  Fanny Sutter-TrajectoireFormation-2018 Le mardi 13 novembre 2018, la promotion des BPJEPS LTP a...
Écrit le 04/06/2018
l-accompagnement-des-enfants-autistesJour après jour, déferle sur la question de l’autisme un flux médiatique qui finit par questionner. Le...

La place de l’éducation populaire dans une structure sociale : deux entrées spécifiques pour un intérêt commun - Michael Watel - stagiaire DEJEPS 2016-2017

 

Guillaume Dopus – Éclore et s'épanouir parmi d'autres

| Guillaume Dopus – Éclore et s'épanouir parmi d'autres|

L'éducation populaire est un courant de pensée visant à améliorer un système social qui permet de développer les capacités de chacun dans le but de mieux vivre ensemble. C'est également mutualiser les connaissances, créer un collectif, être solidaire, créer du lien, échanger, rencontrer, être au cœur d'un projet, faire avec les autres, apprendre des autres, respecter, s'émanciper, apprendre ailleurs, avoir l'accessibilité à tout pour tous ou tout simplement s'exprimer.

Ces valeurs peuvent être mises en avant dans un centre d’hébergement autour d’un projet d’animation. Au sein d'une telle structure des travailleurs assurent l’accueil, l’hébergement, la restauration et le suivi social de personnes en situation de précarité.

Dans ce type de projet, il s’agit de lutter contre l'isolement, de favoriser la communication, de créer du lien, de s'ouvrir vers l'extérieur, de valoriser la personne, de créer du collectif, de gagner de la confiance, d'acquérir de l'autonomie, de développer des compétences, d'apporter aux autres, d'apprendre aux autres, d'apprendre par les autres, de placer la personne au cœur d'un projet, de l'intégrer au sein d'un groupe, de partager les savoirs, de mettre en avant l'estime de soi.

Le rôle des travailleurs sociaux est basé sur un accompagnement individuel. En effet, leur intervention consiste à aider chaque résident, en favorisant son retour (ou son accès) à l'autonomie. Ces travailleurs sociaux apportent une expertise dans les domaines de la vie quotidienne.

 En complément de cette approche fondamentale, créer et développer un pôle Animation consiste à accompagner les résidents dans leurs développements personnels et sociaux. L’idée est de participer à l'amélioration de l'environnement local, de mettre sur pied des événements culturels, de proposer des activités de loisirs et d'éducation, de contribuer à mener à bien des projets collectifs en rapport avec la sociabilité et le lien social. Ce n'est pas la nature de l'activité qui définit l'animation : sa spécificité réside dans le fait que les acteurs établissent entre eux des rapports dont découlent pour eux des bénéfices tels que l'activité elle-même, le développement personnel et le renforcement de leur réseau de sociabilité.

 Ces deux accompagnements, individuel et collectif, sont alors complémentaires. En effet, ils permettent le développement des relations sociales et l'émergence de l’estime de soi. L'éducation populaire et le travail social visent à développer le pouvoir d'agir et l'autonomie des résidents. Les temps d’accompagnements se déroulent tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du centre. La réussite repose sur l’assemblage de temps spécifiques des différents salariés et une implication des résidents.

Ce projet d’animation est donc une plus-value pour le centre. Il est un des leviers vers la réinsertion sociale. Education populaire et travail social sont donc compatibles et, surtout, une force reconnue en cas d’alliance. 

 

© Trajectoire Formation 2016
Mentions légales

Please publish modules in offcanvas position.