Derniers articles - Laïcité et Education populaire

Écrit le 20/09/2018
laicite-dans-les-projets-pedagogiques-de-l-intention-a-l-action-jean-louis-davot-trajectoire-formation Guillaume Dopus - Le poids des certitudes.   Depuis plusieurs années, Trajectoire Formation installe...
Écrit le 13/03/2018
laicite-et-education-populaire-quel-s-parti-s-pris-de-formation Guillaume Dopus - La liberté ne s'use que si l'on ne s'en sert pas Le projet de Trajectoire...

Passer du froid au chaud - Corinne Schlicklin et Maxime Cucherousset

Guillaume Dopus - Choc thermique
© Guillaume Dopus - Choc thermique |

 

Plan Valeurs de la République et Laïcité – session de juillet 2016 – Montbéliard, Maison des Métiers de la Ville.

Aborder les études de cas à mi-parcours a été une étape importante et attendue par les participants. Jusque-là, une impression de contenu « froid », déconnecté des réalités de terrain, a été observée.

Se référer à l’histoire avec ses dates les unes derrières les autres et aux textes juridiques ne permet pas, en effet, de se frotter à la vie réelle des professionnels : ceux-ci ont à gérer des situations avec et/ou face à des individus, en s'appuyant sur des pratiques professionnelles singulières, les leurs, celles de l'équipe et de l'institution. De plus, on remarque l'absence parfois forte, malgré un contexte d'actualité bousculé, d'informations, de formation et de réflexion collective sur ces questions et les émotions à vivre !

Ceux-ci sont souvent démunis du fait d’une absence parfois forte d’information, de formation et de réflexion collective sur ces questions.  

« Comment nous, humains, on s’en empare, on travaille ça ? »

Les études de cas sont, quant à elles, représentatives de la complexité, du côté multi-facette des situations, du fait que les repères liés à la laïcité ne permettent pas toujours d’apporter des réponses précises, que celles-ci sont à construire presque au cas par cas, en lien avec des contextes toujours singuliers. C’est aussi voir les situations dans leur globalité, ne pas focaliser uniquement sur l’aspect religieux.

Les études de cas concrétisent la prise de distance : un cadre historique et législatif, bien sûr, mais pas seulement. Derrière ce cadre qui peut être ou paraître très tranchant, il y a des réflexions d’équipes, de groupes, de parents à mener. Derrière les mouvements historiques et sociaux qui traversent notre pays, il y a des réalités, des situations humaines, des choses vécues qui s’y connectent ou s’y confrontent.

Corinne Schlicklin, Maxime Cucherousset

© Trajectoire Formation 2016
Mentions légales

Please publish modules in offcanvas position.